Créer un BOUCLIER, ça sert à quoi?

La plupart d’entre nous ne réalisons pas que nos valeurs et les définitions que nous octroyons aux divers rôles que nous jouons dans nos vies forment une structure énergétique qui est comme un territoire. Ce qui peut rentrer dans ce territoire est informé par ces valeurs et ces rôles.

Je nomme le travail énergétique impliqué par la création d’un bouclier – dont les contours sont littéralement les frontières de votre champ énergétique et du territoire défini par ce qui est contenu dans ce champ, l’ARCHÉOLOGIE DE L’ESPRIT.

Archéologie car nous sommes bel et bien dans un processus d’excavation, d’amener à la surface les fondements qui structurent notre identité (croyances, maximes, dogmes, etc). Souvent basés sur des peurs, des blessures, des loyautés mal placées, ces fondements sont à reconstruire à partir de choix conscients.

Je vous invite à lire les deux articles que j’ai écrit pour la revue Cheminement, dans lesquels je présente l’Archéologie de l’Esprit et vous offre une petite série de questions à vous poser pour entamer ce processus d’excavation, de déblayage, et de reconstruction de votre territoire énergétique.

Si vous désirez aller plus loin et plonger dans les profondeurs de ce processus d’excavation et de ré-organisation énergétique de votre expression identitaire, je suis là pour vous accompagner en tant que guide/mentor et vous épauler dans la navigation de cet espace et la solidification des transformations énergétiques que vous y apporter.

Au service de la Floraison de l’Être, je vous salue chers Êtres Majestueux!!!!

Se (re)construire consciemment : devenez un archéologue de l’esprit

L’archéologie de l’esprit : de l’excavation… à la mise en relation!