Mois : septembre 2016

Au-delà de l’ego ♥ Beyond the Ego

Le mur qui sépare l’état éveillé de celui non-éveillé n’est pas un mur conceptuel, ni théorique et ni métaphorique. L’intelligence ne peut le percer, la piété ne peut le faire fondre, et la ferveur ne peut le détruire. Ce mur est plutôt un écran de force magnétique dont le pouvoir vient de l’énergie émotionnelle de la peur, donc tout ce que tu lances contre lui, toutes tentatives de l’attaquer se fait simplement re-canaliser dans lui, le nourrissant et le rendant plus solide. Seulement la mort de l’ego peut vaincre cette barrière, car cette barrière est l’ego même. L’ego est obstruction, le lâcher prise est circulation (flow, flux).

-Caroline Boucher, enseignante, Gatineau, Québec

Les ateliers avec toi ont apaisé mon esprit, augmenté mon énergie physique et nourri mon élan d’évolution. Les symboles, images, couleurs avec lesquels tu m’as appris à jouer constituent pour moi des outils d’exploration intérieure à la fois simples et puissants. Ton approche combinant amour et humour crée un climat de confiance propice à l’ouverture du coeur et aux retrouvailles avec l’imagination, une alliée précieuse dans la découverte des recoins de l’âme.  Merci pour tout chère Julie Claire! 

Eroding the Ego, part 1 ♥ L’Érosion de l’Égo, partie 1

This world can often feel like a dark place to be, but it doesn’t have to be that way. There is such a thing as choice, and it is within reach for those who are brave enough to go into their inner darkness, armed only with the light of their consciousness, willing to obliterate the darkness and shine it away into oblivion. What that choice entails, at the core, is complete surrender – not to the world and its requirements, not to the pain and suffering we see in it, and especially not to what ego has to say about it, whether yours or someone else’s.

Affronter ses problèmes est une stratégie d’évitement ♥ To deal with your issues is an avoidance tactic

Ce n’est pas en faisant face aux problèmes reliés au soi que ceux-ci se règlent, mais plutôt en les transcendant. Est-ce que dire cela semble une dérobade, une façon d’éviter de leur faire face? Bien sûr que oui, mais s’attarder sur et tenter de régler nos problèmes est le réel échappatoire. C’est notre façon d’éviter le vrai combat, en s’engageant dans des petites batailles mineures.

Retour haut de page