Dissoudre le Karma : Partie 6

Étapes finales du Balancement Énergétique : Rapporter les niveaux supérieurs de votre Être de Lumière dans votre corps!

Wow! J’étais consciente que l’énergie « 1» de cette nouvelle année serait forte, mais bon Dieu que je cours après le temps depuis plusieurs semaines! Cela m’a rendu la tâche difficile de finaliser cette série de messages, mais enfin me voici avec les étapes finales du processus de re-balancement énergétique dans le cadre de dissoudre son karma!  Le « timing » est vraiment super aussi, directement entre ma fête et la St-Valentin (bref avant le processus de traduction), je me retrouve à faire ce que j’aime le plus au monde : partager des sagesses et des processus qui nous aident à dépasser la peur, transcender l’ombre et « lentement mais sûrement lâcher prise sur l’emprise de l’égo » (ou plutôt l’agrandir tellement qu’il n’a pas d’autre choix que se dissoudre). Ce message sera *un peu* plus court que les derniers de cette série, puisqu’il ne reste que 2 étapes afin de finaliser la présentation de l’intégralité du processus de Balancement Énergétique (et quelques mentions finales pour clore cette série).

Ce processus est tellement bénéfique en terme d’apporter une paix profonde à votre corps et à votre psyché car son résultat est de nous ramener à notre entièreté, notre Être entier. Il permet de reconnecter les parties supérieures de votre Être qui n’ont jamais été affectées par les expériences vécues ici sur Terre, à celles qui ont vécu des expériences difficiles et des traumatismes résultant de millier de vies à vivre dans un monde de polarisations extrêmes entre la peur et l’amour. Il y a quelque chose de vraiment merveilleux dans l’expérience de la rencontre de ces deux niveaux d’être, de la fusion de l’expérience d’être un humain  avec la mémoire d’être un esprit divin…  pas certaine que ce soit possible de décrire cette expérience avec des mots…  je crois que je m’étais servie du mot « miam » pour tenter de décrire cette sensation dans le premier message de la série, et c’est pas mal ça…  ou encore, c’est l’ultime « comfort food » de l’âme, à la version bouffe cochonne-décadente-trop bon-fond dans ta bouche….  lol.

Ce dernier message est organisé en trois sections : quelques petits rappels avant de donner les étapes finales du processus, suivi des deux étapes en tant que telles, et quelques commentaires et suggestions de Diane Stein pour clore la série.

 

RAPPEL – ces deux dernières étapes sont à faire une fois que vous ressentez que :

1-Plusieurs des enjeux karmiques de base qui composent votre expérience sont compris et ont été dégagés en grande partie – pas obligatoirement finalisés à 100% mais dont plusieurs couches ont été travaillées de sorte que le « bruit » de vos corps subtils inférieurs ait diminué, car les parties supérieures de votre Être sont super alignées/en harmonie et émettent une vibration énergétique très puissante. Ces énergies supérieures, supers harmonieuses, peuvent être ‘en conflit’ avec certaines parties « inférieures » de votre Être qui, très possiblement, vont « repousser » ces énergies à vibration supérieure car certains enjeux karmiques causent encore trop de « distorsions vibratoires ». Les parties supérieures de votre Être ne pousseront jamais contre cette résistance et rentrer dans votre système énergétique de force (même si des fois on aimerait dont ça, ce n’est tout simplement pas comment fonctionne l’amour, qui plie et permet).  Également, il est important de réaliser que les enjeux karmiques que nous avons sont souvent en couches d’expériences opposées, vécus en vies alternées.  Une compréhension des deux facettes en question est nécessaire pour que la dissolution du thème central de l’enjeu s’effectue. Par exemple, un enjeu sur lequel j’ai dû travailler en plusieurs couches était la peur d’être pleinement dans mon pouvoir, car le thème central était la confiance : certaines couches touchaient à mes difficultés à faire confiance que l’usage que je ferais de mon pouvoir serait pour le plus grand bien de tous, et d’autres couches étaient plutôt en lien à ne pas faire confiance aux autres lorsque j’utilisais mon pouvoir pour le plus grand bien de tous. Chaque côté de ce thème créait de l’interférence en terme de ma capacité de me donner la permission d’accéder pleinement à mon pouvoir (c’était comme un va et vient incessant entre « me protéger» VS « protéger les autres »). Mais les deux mis ensembles, vécus en alternance entre une vie et une autre – comme si une répondait à l’autre – créait une sorte d’enfermement beaucoup plus fort que les expériences séparées (donnant un script du genre : pouvoir=danger).

2-Les « templates » (modèles) et la corde argentée restent alignés de façon plus stable – sans que cela veuille dire que vous êtes rendu-e-s au point où le Soi Supérieur reste bien installé en vous en tout temps, mais au moins rendu-e-s au point où les étapes de base du processus de balancement énergétique requièrent moins de travail de votre part qu’avant.  Personnellement je continue à faire toutes les étapes du processus, de l’alignement des corps énergétiques et leurs connexions jusqu’au travail sur la template/modèle « Je suis », l’activation de la corde argentée, l’invitation et la réception du Soi Supérieur, et ensuite ce que vous allez apprendre dans ce courriel.

Au fur et à mesure que vous vous habituez à faire ce processus et que vous le faites de façon régulière, il se stabilise de plus en plus et il devient possible de vraiment ressentir / remarquer quelles parties du processus ne tiennent pas longtemps en place et ont besoin d’être refaites, et bien sûr le contraire : quelles parties du processus semblent s’être intégrées / solidifiées. Éventuellement le Soi Supérieur n’a plus besoin d’être invité à se joindre à votre corps car il est déjà là, à sa juste place (les symptômes typiques d’avoir son Soi Supérieur bien installé et ses corps énergétiques bien alignés sont se sentir plus en paix et beaucoup moins agité).

Si on met ça en temps humain, donnez-vous un bon mois à faire les étapes initiales du balancement énergétique (4e message), auxquelles vous ajouterez ensuite les requêtes spécifiques pour guérir le noyau de l’âme (5e message). Les effets de ces requêtes prennent un certain montant de temps avant d’être pleinement intégrés dans les corps, et votre corps physique aura un travail de désintoxication à effectuer, mais n’hésitez pas à demander aux « Anges Gardiens des Archives Akashiques » si vous pouvez entamer la prochaine partie du travail. Ils vous aviseront si c’est dans votre plus grand intérêt, puisque des fois le fait de reconnecter ces parties aux vibrations supérieures  de votre Être dans vos corps inférieurs accélèrent le processus de désintoxication.

3-Également….

OK, je sais que ce que je vais dire sera peut-être plus dur à digérer pour certains et certaines d’entre vous que d’autres, mais les parties supérieures que vous allez inviter à revenir s’installer en vous en fusionnant avec le Soi Supérieur (rappelez-vous que ce Soi est l’énergie divine ‘adulte’ et qu’il y a ensuite les fréquences du parent aimant et du grand-parent à intégrer pour finaliser le ré-alignement des couches multiples de votre Être), sont des parties de votre Soi Angélique.  D’où le titre du livre de Diane Stein : We are the Angels /Nous sommes les Anges.  Donc pour ceux et celles d’entre vous qui ne « croient » pas aux Anges, que se passe-t-il en vous quand vous entendez une telle idée, comme quoi VOUS ÊTES DES ANGES?  Nous sommes tous et toutes des Anges, déguisés avec des corps physiques, en train de vivre toutes sortes d’expériences pour jouer avec et transcender les ombres, pour voir la vérité à travers les illusions, pour trouver la lumière dans le fond de la noirceur et de la déception.  Si seulement nous nous en rappelions! Ce serait tellement plus facile mais, selon ce que je reçois comme informations, ce serait aussi beaucoup moins amusant, dans le sens que ce serait comme être sur une montagne russe mais savoir bien à l’avance tous les tournants et autres moments intenses. Il semblerait qu’il y a un aspect excitant pour l’Âme dans ce jeu de l’inconnu, dans ce passage qui, aussitôt terminé et de retour à la Source et au savoir absolu d’être en sécurité et reconnecté à l’impossibilité d’être véritablement endommagé par ces expériences, redonne le goût de revenir le plus vite possible vivre un autre tour de montagne russe!

Donc, même si cela nous semble comme quoi ce serait bien de se rappeler direct en partant qui nous sommes vraiment quand nous arrivons ici, il semblerait aussi que le voyage serait beaucoup moins intense si tel était le cas. Prenez le temps de remarquer comment cela vous fait sentir…  c’est un gros « moton » à assimiler /digérer, surtout lorsque nous vivons encore beaucoup de souffrance dans nos vies.  Ce fut également ce qui m’a motivé à produire cette longue série de messages, car je sais c’est quoi de ne pas ressentir la lumière au fond de l’Être, la lumière que nous partageons tous, sans exceptions, et de se sentir pris dans les ombrages depuis si longtemps que l’espoir semble complètement anéanti…  J’ai eu plus d’une incarnation dans laquelle j’ai abandonné la lumière (croyant qu’elle m’avait abandonnée), et cette vie-ci semble être une synthèse globale de la panoplie entière de mes vies sur Terre – des plus hauts sommets  de la conscience exaltée aux niveaux les plus bas des ténèbres et du désespoir. Beaucoup de sagesse est accumulée de cette façon, et mon âme a vécu une maturation par le biais de ce processus, une transition de croissance du niveau de développement d’un adolescent/jeune adulte vers celui d’un adulte plus mature capable d’exprimer l’énergie du parent aimant (autant envers moi-même et mon parcours que les autres et le leur).  J’ai un livre en train de mijoter intérieurement qui racontera l’histoire de ce déploiement, j’ai bien hâte de partager cette histoire!

 

Apporter dans votre conscience votre SOI ESSENCE/ÉTOILE et votre SOI CAUSAL/SUR-ÂME :

*idéalement faire ces processus allongé, soit juste avant de vous coucher, soit à un moment de la journée où vous pourrez rester étendu-e et vous reposer pour au moins 2 heures suite au processus  car il n’est pas anormal de se sentir ‘dans l’espace’ après les demandes, et franchement, c’est assez plaisant de ressentir ce processus se dérouler ET c’est plus facile d’apprécier s’il n’y a pas une liste de choses à faire qui roule dans le mental en même temps!  Évidemment s’assurer aussi qu’il n’y aura pas de dérangements  durant le processus est une super idée (bref éteindre la sonnerie des téléphones, mettre une petite pancarte ‘ne pas déranger’ sur votre porte de chambre, etc.).  Considérez ce processus comme un temps sacré que vous vous offrez, vous êtes en train de vous reconnecter aux parties les plus élevées et lumineuses de votre Être authentique! J

*ces deux processus sont à faire séparément, avec une semaine à un mois d’espace temporel entre les deux requêtes, afin de pleinement intégrer les énergies que vous appelez à revenir vous habiter. Votre système énergétique peut passer à travers des  périodes de changements et de purification pouvant durer quelques semaines, donc permettre un certain montant de temps entre les processus vous assure une période d’intégration des changements engendrés par les requêtes.  Y aller trop vite ne fait que surcharger et rend le processus plus difficile à intégrer et plus long à finaliser, soyez doux avec vous-mêmes, suivez les conseils de votre guidance interne et des Êtres avec qui vous travaillez ce processus – bref demandez, et respectez  la réponse que vous recevez des « Anges Gardiens des Archives Akashiques » qui vous  épaulent dans cette guérison profonde. Ceci n’est PAS une course, ne surchargez pas votre système énergétique! Des crises de guérison et des symptômes de désintox intenses ne sont pas du tout  amusants à vivre!

*si vous recevez un « non» à une des requêtes, demandez simplement ce que vous avez besoin de comprendre ou de faire afin de pouvoir continuer, et dégagez ce qui a besoin d’être dégagé avec la formule pour dissoudre le karma ou suivez les directions que vous recevez, puisque des fois cela touchera à des requêtes spécifiques reliées à la guérison du noyau de l’âme (à faire ou refaire) Cela peut aussi être le cas que ce n’est simplement pas le bon temps pour le faire. Par exemple j’ai eu une situation dans laquelle la réponse était « non » et lorsque j’ai demandé « pourquoi » ils m’ont dit de faire un nettoyage énergétique de la pièce avant de continuer, une autre fois c’était à cause d’une « interférence » qui, en bref, a nécessité que j’aille m’occuper de quelque chose qui me préoccupait psychiquement afin d’être dans une meilleure zone intérieure, plus réceptive à mon énergie subtile…

 

Faites toutes les étapes de base présentées dans le 4e message : appelez l’équipe (les Anges Gardiens des Archives Akashiques), demandez-leur pour un balancement énergétique, et passez à travers les requêtes : aligner vos corps énergétiques et leurs connexions, effectuer le travail sur les templates (Ka, Étherique, Kétherique, Céleste, Je Suis), l’activation de la Corde Argentée (très important pour les prochaines étapes!), ensuite demandez à votre Soi Supérieur de rentrer et de faire le travail sur les chakras et les canaux des lignes Hara et Kundalini.  Personnellement je donne du temps supplémentaire à  cette partie avec le Soi Supérieur afin de vraiment bien ressentir le travail qui se fait effectuer sur les chakras des deux lignes, c’est comme une leçon de sensations qui me permet de vraiment clairement ressentir l’emplacement exact de chacun des chakras (ceci n’est pas obligatoire mais je le recommande fortement car ils sont mieux ressentis après, incluant quand ils ne sont plus alignés!).

Vous êtes maintenant prêt-e-s pour la prochaine partie du processus : vous reconnecter à votre Soi ESSENCE/ÉTOILE!

Demandez-leur de DÉGAGER, GUÉRIR, ALIGNER, OUVRIR et ACTIVER :
a-les trois templates Galactiques (attendez que cela semble complété ou demandez en cas de doute)
b-les cinq chakras Galactiques (ces chakras sont à l’arrière et durs à ressentir car très loin du corps)
c- demandez à votre Soi ESSENCE/ÉTOILE de rentrer en vous et se connecter et fusionner avec le SOI SUPÉRIEUR

Ces templates/modèles/patrons énergétiques connectent la ligne Hara de votre corps émotionnel, plus spécifiquement au niveau des chakras du Hara (nombril), le chakra du Thymus ainsi que le chakra ‘causal’ (à l’arrière du crâne à la jonction du cou). Pour ceux et celles d’entre nous qui aiment comprendre ce que ça fait et comment ça fonctionne, voici ce que Diane Stein écrit au sujet de ces templates, leurs chakras et le processus par lequel ce SOI entre et qui fusionne avec vous :

« La première template galactique, qui opère le chakra du thymus sur la ligne Hara, offre une connexion  consciente à nos planètes d’origines ainsi qu’aux vaisseaux qui nous y ramèneront lorsque nous aurons terminé nos expériences ici sur Terre. La deuxième template galactique se connecte à nos énergies près du corps par le biais du chakra du Hara sur la ligne Hara du corps émotionnel.  Le chakra Hara (note de Julie : la région de votre nombril) est le répertoire/recueil central de notre mission de vie pour l’incarnation présente ainsi que de notre capacité de l’accomplir. La troisième template galactique est ce par quoi le Soi Essence/Étoile peut accéder à notre conscience et se joindre à nos énergies plus près du corps physique.  Cette template connecte à travers le chakra du corps causal sur la ligne Hara (note de Julie : c’est le chakra à la base du crâne et sa jonction au cou). (…)

Les chakras galactiques sont tous localisés à l’arrière de notre corps énergétique, sur un niveau externe.  Lorsqu’ils sont développés ils connectent aux trois chakras inférieurs de la ligne Kundalini. Il est possible que vous ressentiez beaucoup d’activité énergétique et que vous voyiez des couleurs et de la lumière durant cette étape.  Il est même possible que vous verrez des Anges en train de tournoyer et ayant l’air bien occupé à ce point du processus. Attendez que l’activité cesse, ou tout au moins qu’il y ait une pause, avant de continuer (note de Julie : de mon bord je n’ai pas rien vu durant cette partie du processus mais je sentais beaucoup de mouvement autour de moi, il semble qu’il y a des parties de nous qui volent dans tous les sens lol, cela a pris un bon 10 minute la première fois avant que ça se calme assez pour que je puisse continuer). Lorsque vous demandez au Soi Essence/Étoile de rentrer en vous et fusionner avec le Soi Supérieur, il est possible que vous verrez ce soi énergétique beaucoup plus clairement que vous avez pu voir le Soi Supérieur.  Demandez-lui son nom et parler avec ce SOI pour un petit moment. (Note de Julie : les noms de ces trois paliers de soi sont très similaires l’un à l’autre, souvent le même nom avec une syllabe de plus, ne pas s’inquiéter si cette information ne vient pas tout de suite, cela peut prendre un certain temps et ce n’est pas un enjeu car cela n’affecte pas le processus.)

Vous verrez en premier sa forme descendre vers vous, et elle lancera  une sorte de lasso/corde de lumière. Cette lumière se dirige vers vous et rejoint/se branche au SOI SUPÉRIEUR par l’arrière de votre cœur. Votre Soi Essence/Étoile semble ensuite glisser le long de cette corde de lumière et fusionne avec votre Soi Supérieur qui reçoit cette énergie avec plaisir.  Lorsque je regardais ce processus, il y avait des lumières et des couleurs qui montaient dans les airs et ressemblaient à une fontaine faisant des éclaboussures d’eau. Les sensations que j’ai vécues durant ce processus furent merveilleuses. Donnez-vous plein de temps pour ressentir toutes ces sensations.  Ensuite Demandez à votre Soi Essence/Étoile de rester connecté de façon permanente à votre SOI SUPÉRIEUR ainsi qu’avec votre énergie et votre conscience, et terminez la méditation. (note de Julie : cela prendra plus d’une requête pour que la connexion devienne permanente avant que cela  « colle » vraiment, et vous apprendrez à remarquer lorsque la connexion a besoin d’être réactivée, juste par comment vous vous sentez). Attendez au moins une semaine avant d’apporter dans votre conscience le prochain niveau de votre Être. Vous aurez besoin de ce temps pour intégrer les changements que la présence de votre Soi Essence/Étoile provoque dans votre champ énergétique, et la guérison que ce Soi est en train d’accomplir à plusieurs niveaux.  Ceci est une énergie très intense, mais en même temps très douce et réconfortante.  Les Anges sont nos protecteurs et nos professeurs. Lorsque vous vous sentirez prêt-e  à connecter au Soi Causal/Sur-Âme, faites-le lorsque vous allez vous coucher de sorte à avoir toute la nuit devant vous pour apprécier le processus ».

Lorsque vous vous sentez prêt-e à intégrer la dernière couche de votre Âme dans votre conscience actuelle (après avoir attendu une semaine à un mois ou plus, selon votre ressenti), faites tout le processus enseigné jusqu’ici, incluant l’étape précédente avec le SOI ESSENCE/ÉTOILE, et ensuite :

Demandez-leur de DÉGAGER, GUÉRIR, ALIGNER, OUVRIR et ACTIVER :
a-les trois templates Causales (attendre que cela semble complété ou demandez en cas de doute)
b-les cinq chakras Causals (ces chakras sont à l’arrière et durs à ressentir car très loin du corps)
c- demandez à votre SOI CAUSAL/SUR-ÂME de rentrer en vous, se connecter et fusionner avec le SOI ESSENCE/ÉTOILE et votre SOI SUPÉRIEUR

Quelques mots de Diane quant à cette dernière étape :

« Lorsque vous demandez l’activation des templates et des chakras causals, l’énergie peut être très intense et en même temps être ressentie comme très très loin d’ici. Vous aurez une sensation de lumière et de vitesse, mais probablement rien de clair ou visuel.  L’ouverture se fait très rapidement, il semble y avoir beaucoup d’activité en même temps, attendez simplement que ça se calme et que les sensations s’estompent avant de continuer.

Une fois que vous demandez que votre Soi Causal/Sur-Âme entre et fusionne avec les Sois Essence/Étoile et Supérieur, vous trouverez peut être plus difficile d’avoir un visuel ou une image mentale rendu à ce niveau, car tout ce qui se passe ici semble beaucoup trop loin, et ce l’est. Néanmoins, les sensations énergétiques sont indéniables. Il y a une présence qui dégage une grande force, une grande bonté, une grande puissance. Lorsque cette partie de vous semble être complètement installée dans votre champ d’énergie, demandez pour un nom.  Il se peut que vous le saviez déjà, soit maintenant soit plus tard, sans jamais rien entendre. Les noms de ces trois paliers de Soi seront très similaires l’un à l’autre, avec certaines syllabes en commun. Le vrai nom de votre Âme, à travers toutes ses incarnations, changements et passage du temps, est le nom qui vous est donné par votre Sur-Âme. Les conversations avec cette partie de vous peuvent être ardues, mais deviendront plus aisées au fur et à mesure que le fusionnement des trois paliers (Soi Supérieur, Soi Essence et Soi Causal) deviendra plus solide car celui-ci rapproche cette partie éloignée et l’intègre à votre conscience. Ceci rendra cette partie plus accessible, éventuellement, pour des interactions et des discussions. Cette partie apporte avec elle un sentiment fort et sécure de bien-être et de joie, qui  devient de plus en plus conscient et solidement installé. Invitez votre Soi Causal/Sur-Âme à rester connecté de façon permanente à votre Soi Essence et votre Soi Supérieur. Ceci n’aura pas lieu immédiatement, et plusieurs jours peuvent passer avant que la connexion initiale soit accomplie. La fusion et l’intégration prennent plus de temps, probablement quelques mois. Rappelez-vous que cette partie de vous vient de loin pour se rejoindre à vous ».

Il y a une étape de finalisation à faire (en deux parties), qui peut être effectuée en même temps, c’est littéralement ce qui scelle tous ces aspects et ces Sois en une unité cohérente et inclusive, qui tient tous ces Sois (mais n’est pas vraiment un Soi en soi) :

 Invitez votre Sur-Âme à rentrer en vous/vous entourer, de connecter et fusionner avec votre SOI SUR-ÂME, et se joindre à votre énergie, à travers tous les niveaux et tous les « SOIS ».

« Les sensations à ce niveau seront  principalement lumineuses, et peuvent sembler très calmes ou très dramatiques. Lorsque cette énergie surplombante est pleinement installée/rentrée, demandez à votre Sur-Âme quel est son nom. Ce sera un nom que vous connaissez et aimez beaucoup.  N’exigez jamais la présence de votre Sur-Âme, plutôt, toujours demander et inviter ».

Demandez que tous les processus et alignements que vous venez de compléter deviennent permanents et aptes à s’auto-perpétuer à travers tous les niveaux de votre Être.

« La répétition sera nécessaire pour un certain temps pour que ce résultat soit atteint, mais vous êtes en chemin vers installer cet état très positif de façon permanentef. Revenez à l’ici maintenant, mais donnez-vous du temps –possiblement toute la nuit – pour vous détendre et intégrer ces nouvelles énergies et les changements que cela engendrent dans votre aura. Vous pouvez passer la nuit à jaser avec votre Soi Supérieur, votre Soi Essence/Étoile, votre Soi Causal/Sur-Âme ou votre Sur-Âme, ou encore à baigner et absorber dans les couleurs et les énergies de joie.  Vous avez complété une grande avancée dans l’évolution de votre Âme, en très peu de temps. N’oubliez pas de dire merci! ».

 

Suggestions finales et derniers commentaires pour finaliser ce processus (et finir cette longue série!)

Wow! Nous voilà rendus à quelques infos finales ainsi qu’une citation de la fin du livre de Diane Stein!

*Soyez constants dans votre pratique du processus de Balancement Énergétique, surtout durant les premiers mois car les corps énergétiques et leurs connexions fluctuent et se désalignent facilement.  Ceci se stabilisera de plus en plus une fois que les parties supérieures de votre Être deviennent intégrées de façon plus permanente.  Se sentir déstabilisé-e, décentré-e, stressé-e sont tous des symptômes reliés au désalignement des  corps énergétiques.  Ces symptômes disparaissent rapidement en effectuant un re-balancement de vos énergies, qui rapporte calme et confort en vous. Les templates aussi ont tendance à bouger et fluctuer, donc c’est vraiment une bonne idée de les aligner régulièrement, voire quotidiennement. Idem pour le travail effectué sur les chakras et canaux des lignes Hara et Kundalini, et l’activation de la corde argentée. Diane recommande de faire le processus du Balancement Énergétique  au complet au moins deux fois par semaine pendant les premiers mois que vous reconnectez les paliers supérieurs de votre être en vous, et ensuite vérifier une fois par semaine ce qui a besoin d’être fait pour maintenir les connexions (elle précise aussi qu’elle n’a pas arrêté de le faire à tous les jours, le matin et le soir, et moi de mon bord, je ne me vois pas diminuer à moins de trois fois par semaine car je trouve que c’est tellement remplissant et ça donne une structure à mon temps de méditation, ce qui est excellent pour focaliser et ne pas se perdre dans des pensées).

*Vérifier régulièrement les corps énergétiques en soi.  Jusqu’à date nous avons principalement abordé l’alignement des corps et de leurs connexions, mais les corps mêmes peuvent aussi avoir besoin d’être guéris. Donc vous pouvez demander : « est-ce qu’un travail de guérison a besoin d’être effectué au niveau de mon corps étherique, au niveau de mon corps émotionnel/astral, au niveau de mon corps mental/«grille mentale/ mind grid », au niveau de mon corps spirituel/céleste ».   Il y a une autre requête que vous pouvez faire, une fois que vous avez complété la série de requêtes pour la guérison du noyau de l’âme (message 5) ET que vous faites régulièrement le processus de demander aux paliers supérieurs de votre être de se reconnecter à votre Soi Supérieur : demandez aux « Anges Gardiens des Archives Akashiques » de « dégager et guérir la grille mentale* de toutes formes-pensées qui sont désuètes et/ou négatives » (*mind grid, vraiment dur à traduire mais bref, c’est le réseau des idées, croyances et modes de savoirs/compréhensions que le mental collectif (et individuel) peut concevoir comme possibilité).  « Au-delà de la grille mentale/du niveau du corps mental, les corps subtils n’ont pas besoin d’être dégagés d’énergies négatives, et toute guérison qui resterait à faire par-dessus ce niveau est couverte par les requêtes pour la guérison du noyau de l’Âme. Tout de suite après avoir demandé de guérir la grille mentale de votre Être, vous pouvez aussi demander si votre DOUBLE ÉTHERIQUE ou votre JUMEAU ASTRAL ont besoin d’une guérison.  Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vérifier l’état de chaque chakra sur les lignes Hara et Kundalini, mais de façon générale, si vous effectuez la requête globale pour aligner les corps énergétiques et leurs connexions, et laissez le Soi Supérieur faire le travail sur les lignes et leurs canaux, les chances sont minimes que les chakras aient besoin de guérison individuelle. »

*Ceci  peut sembler comme beaucoup de travail, mais ce processus en entier est en fait assez rapide à faire.  Ça prend moins de 10 minutes pour re-aligner les corps, templates et connecter au Soi Supérieur. Plus que vous aurez le vouloir, au quotidien, de reconnecter et rentrer les paliers supérieurs de votre Être dans votre conscience actuelle, plus rapidement ces parties pourront pleinement s’intégrer et se reconnecter de façon permanente avec vous. N’oubliez pas que les templates ont besoin d’être alignées, dégagées et activées pour que les paliers supérieurs puissent rentrer. Au total, ce processus en entier peut être effectué en 20 minutes, quoique les chances sont que vous aurez le goût de vous laisser flotter dans ces énergies pour un petit bout après, car c’est vraiment…..  miam! 😉

ET UNE DERNIÈRE CITATION  POUR FINALISER CETTE SÉRIE DE MESSAGES!

« Utilisez les processus enseignés dans ce livre avec gratitude et un profond respect pour les cadeaux que nous ont offerts ces « Anges Gardiens des Archives Akashiques ». Les méthodes sont simples, et elles ont besoin d’être utilisées et partagées.  Même les enfants peuvent dissoudre du karma et effectuer un balancement énergétique, et très bien d’ailleurs. En commençant leur processus de guérison énergétique en jeune âge, qui sait comment loin nos enfants vont se rendre, à quel point ils évolueront plus loin que le niveau où nous sommes présentement? Vous pouvez également utiliser ces techniques pour aider à guérir des animaux.  Ils souffrent autant que nous et ont voué leur vie à nous venir en service. Un jour la nécessité de guérir l’énergie et dissoudre le karma sera dépassée, et il est assez difficile de vraiment s’imaginer ce que cela serait de vivre des nouveaux commencements de cette magnitude. Nous ne sommes qu’une petite planète dans une galaxie et un univers sans bornes.  En élevant nos habiletés à nous reconnecter à et guérir notre propre énergie, nous entamons simultanément la guérison de notre planète Terre et notre reconnexion à notre place dans l’univers.  Lorsque nous aurons tous et toutes réintégré tous nos « Sois » au sein de notre Sur-Âme, nous aurons fait un grand pas évolutif en tant que peuple et nous marcherons sur une planète plus illuminée.  Nous pourrons ensuite, si nous sommes prêts, vivre une ascension qui nous permettra de reconnecter à notre grande communauté intergalactique.  Jusqu’à ce que ce moment arrive, utilisons ces processus de dissolution karmique afin de suivre un chemin de guérison pour tous les humains et la Terre. »

Serait-ce possible que nous ferons ce qui semble impossible à notre cher Jed McKenna, et vraiment devenir une humanité qui est enfin assez mature pour grandir hors de l’Enfance humaine et devenir de vrais de vrais adultes?  Seulement le temps pourra répondre à cette question, mais une chose est certaine, cela reste un processus individuel  et plus que chacun de nous aura la volonté de prendre pleine responsabilité pour son propre processus de guérison et de maturation, plus nous pavons la voie pour ceux qui marcheront derrière nous en augmentant la fréquence de l’inconscient collectif dans lequel nous baignons. Que puis-je dire rendu ici, autre que : ALLONS-Y!!! J