Enfance et Âge adulte de l’humain, partie 2 / Human Childhood VS Human Adulthood, part 2

English version follows.

 « Nos sociétés sont de, par, et pour l’Enfant Humain, ce qui explique la nature auto-perpétuelle de cette maladie macabre, ainsi que la majorité de la stupidité que nous voyons dans le monde. Si nous jaugeons les sociétés selon la maturité développementale de leurs citoyens, nous voyons très peu de différence, même entre les extrêmes. Une société peut être, en moyenne, un peu plus avancée qu’une autre, mais la réalité est qu’aucune société a avancé au-delà du stage où les filles jouent à s’habiller en poupée et les gars torturent des grenouilles. Si nous vivions dans une société favorable au développement normal et sain d’un humain, tout le monde en finirait avec l’enfance, dans la structure de leur personnalité, en même temps qu’ils le sont dans leur structure physique.

N’importe quelles des choses négatives que nous pouvons dire à propos des gens en général – que nous sommes avares, corrompus, apathiques, stupide, haineux, violent, etc., – ne sont pas des symptômes attribuables à l’humain-animal ou à l’être conscient de lui-même, ils sont des symptômes de l’Enfance Humaine. Néanmoins, l’Enfance Humaine n’est qu’un symptôme d’une des maladies centrales à partir desquelles toutes les autres irradient; la peur. La peur est l’état naturel et certain de celui qui vit sa vie les yeux fermés. L’ignorance est la condition de croire que nos yeux fermés sont en fait ouvert et que le monde tel que l’on s’imagine est le monde tel qu’il existe.

Afin qu’une personne puisse faire sa transition à l’Âge Adulte à un âge approprié au niveau développemental, il faudrait qu’il y ait un vrai rite de passage – pas seulement une cérémonie symbolique comme il est parfois observé!  Cela prendrait beaucoup plus que ça. Cela prendrait une société d’Adultes Humains dans lequel se passer, donc ça n’arrivera pas bientôt. Ça, c’est la mauvaise nouvelle. Qu’une personne puisse faire sa transition à l’Âge Adulte à un âge développemental inapproprié est non seulement possible, mais faisable. Ça, c’est la bonne nouvelle. L’individu qui veut vraiment grandir et accomplir une transformation importante dans sa propre vie, qui veut dépasser l’état de retardement développemental imposé par une société qui est retardé au niveau de son développement, peut probablement y arriver. Difficile de dire ce qui est possible pour qui, mais une personne capable de comprendre sa captivité et désirant assez sa liberté pour courageusement chercher et détruire son faux soi, serait capable d’apporter un changement dramatique à sa condition humaine.

 -tiré du livre de Jed McKenna Spiritual Warfare (livre 3 de The Enlightenment Trilogy)

 ***

 ‘Our societies are of, by, and for Human Children, which explains the self-perpetuating nature of this ghoulish malady, as well as most of the silliness we see in the world. If we gage societies by the maturity of development of its citizens, we see very little difference, even between extremes. One society may be, in average, more advanced than another, but the reality is no society has advanced beyond the stage where girls play dress-up and boys torture frogs. If we lived in a society conducive to normal and healthy human development, everyone would outgrow Childhood in the personality structure at the same time they do in the physical structure.

Any of the negative things we might say about people in general – that we’re greedy, corrupt, apathetic, stupid, hateful, violent, etc – are not symptoms of the human animal or the self-aware being, but of Human Childhood. Human Childhood, though, is itself just a symptom of the one core disease from which all others radiate; fear. Fear is the natural and certain state of one who lives with eyes closed. Ignorance is the condition of thinking one’s closed eyes are open and that the world of one’s imagining is the world as it exists.

 For a person to transition into Human Adulthood at an appropriate developmental age would require an actual rite of passage, rather than a merely symbolic ceremony as is sometimes observed, but it would take much more than that. It would take a society of Human Adults in which to occur, so it won’t anytime soon.  That’s the bad news. For a person to transition into Human Adulthood at an inappropriate developmental age, however, can and does occur. That’s the good news. The individual who wants to achieve change and growth in his own life, who wants to move beyond the state of developmental retardation imposed by a developmentally retarded society, can probably do so. There’s no saying what’s possible for whom, but anyone who can understand their captivity and desire their freedom enough to courageously seek out and destroy their false self, would be able to bring about a dramatic change in their human condition. 

-taken from Jed McKenna’s Spiritual Warfare (book 3 of The Enlightenment Trilogy)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page